Posez-vous ces quatre questions lorsqu’un ami se détache de vous

Nombreuses personnes souffrent de la séparation ou de la traitrise d’un ami. Souvent.la victime se sent traumatisée et a peur de se faire d’autres amis. Or, nul ne peit connaitre le véritable succès sans des amis digns de ce nom. Alors, que devz-vous faire lorsqu’un ami vous abandonne ou a trahi votre conscience.

D’abord, il faut prendre conscience que cela n’areive pas fortuitement. Il y a toujours une raison ou une excuse pour justifier cet acte honteux. Ce détachement peut vous être bénéfique si vous le prenez bien.

Voici des questions que vous devriez vous poser afin d’en tirer la bonne part :

1/ Pourquoi l’ami m’a abandonné ou trahi ?

Des gens s’accrochent à vous pour une raison souvent non déclarée. Ils vous abandonnent ou vous trahissent lorsqu’ils sont certains qu’ils ne vont pas atteindre leurs objectifs avec vous ou lorsqu’ils sont sûrs que vous n’êtes pas assez manipulables. Jean de la Rochefoucauld a écrit que les vertus se perdent dans l’intérêt, comme les fleuves dans la mer.

2/ Qu’avez-vous perdu en perdant cet ami ?

Cet homme ou cette femme vous abandonne ou vous a trahi. Il / elle veut se séparer de vous. Peut-être vous ne pourrez pas le / la retenir. Il faut évaluer les atouts que vous avez eu avec la présence de cet ami. Si vous avez perdu gros, vous aurez beaucoup à faire. Mais, si cela importe.peu, si vous étiez la personne utile, laissez faire. Jésus a dit qu’on ne doit pas essayer de mettre votre anneau d’or au nez d’un cochon; tôt ou tard, il retournera dans.sa.boue, car c’est dans son naturel.

3/ Pouvez-vous économiser plus sans le traitre ?

Certaines personnes éraient comme des parasites dans votre vie. C’est vous qui voulez leur bien, mais ils se foutaient pas mal de vous. Alors le détachement de telles personnes est comme la réponse à votre prière : Délivre-nous du mal. Alors, il faut économiser, investir et jouir de la vie sans le traitre. Connectez-vous avec ceux qui ont le gout du progrès et du succès.

4/ Êtes-vous responsable du problème ?

Parfois vous êtes responsable de ce qui arrive. Voua avez fait ou dit quelque chose qu’il ne fallait pas. Si vous êtes fautif, présentez humblement vos excuses. Mais si vous n’y êtes pour rien, continuer à avancer dans l’humilité. Attachez-vous à votre priorité et rendez-vous au sommet. Il y a mieux à voir ailleurs. L’économiste Japhet Nzanzumukisa a écrit : Dans la vie, il faut laisser partir ce qui s’en va.

Et vous, Rebelle intelligent, rappelez-vous que chaque jour vous apporte plus de 3000 opportunités. Profitez-en pour devenir meilleur, sinon vous allez régresser.

Avançons ensemble pour notre salut commun. Contactez-nous au 22 58 0303.

Écrit par Josué PIERRE-PAUL
Entrepreneur, Communicateur et Administrateur
Fondateur de Prodige Association
Ancien Directeur d’ONG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s