Si nous ne pouvons pas éviter les catastrophes naturelles, évitons au moins les catastrophes sociales

Nous sommes tristes de remarquer comment, depuis le séisme du 12 janvier 2010, tandis que le pays avait l’air de vouloir remonter la pente, nos compatriotes ont remué ciel et terre pour soumettre le pays entier dans une suite de catastrophes sociales, lesquelles font plus de mal à la nation.

En effet, il y a des choses que nous ne pouvons pas éviter. En dépit de tout cela, nous avons reconnu que la nature nous a donné une nouvelle opportunité de reconstruire le pays et son peuple.Mais, à cause de la mauvaise foi, les jalousies et la méchanceté qui nous animent, nous avons tourné le dos à ces opportunités en or et forgé des catastrophes sociales en série. Et aujourd’hui, notre nation est aux abois et personne n’y prend garde.

Nous profitons de ce moment pour lancer un appel vibrant à nos soeurs et frères du terroir, les exhortant d’éviter les catastrophes sociales d’abord dans leur propre vie, dans celle de leurs familles et de leurs communautés. Nous demandons aussi aux autorités de prendre totues les dispositions nécessaires pour mettre un terme au banditisme généralisé qui enfonce le pays dans la désolation.

Certains disent : « La nature nous a fait du mal ». Mais nous croyons que les gens nous ont fait beaucoup plus de mal.

Rentrez en vous même et examinez-vous. C’est l’heure de changer pour faire de votre vie un prodige.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s